Alimentation multiple de chaudières individuelles par groupes de pression

Pour alimenter les brûleurs, nous montons deux groupes de pression à double pompe et alternance automatique, lesquelles ont la possibilité d’aspirer à partir de n’importe lequel des réservoirs principaux, selon le niveau de gazole disponible dans chacun. La condition principale et précaution qu’il faut prendre en compte au moment d’élaborer l’installation, est d’éviter que de l’air entre dans les tuyaux d’alimentation aux brûleurs pour des raisons de maintenance ou de désamorçage de la ligne pour défectuosité. Si cela devait arriver, il serait très laborieux de purger chacune des chaudières. C’est pourquoi il est conseillé d’isoler automatiquement chaque brûleur en cas de chute de pression.
Pour assurer l’approvisionnement entre chaque incident, on démarre le deuxième groupe de pression en parallèle, avec tuyaux d’aspiration indépendant de manière à ce que, si un groupe se retrouve hors d’usage, le second assume l’entière charge de travail, cette manœuvre se contrôle à partir du panneau de contrôle.
Un autre défi que nous devions relever, était le contrôle de la consommation dans chaque brûleur à partir d’un compteur de gazole, avec le handicape de réaliser la lecture du compteur à distance, sans avoir besoin d’accéder à chaque appartement pour relever la consommation périodique.

Solution adoptée PAR INPRO

Réseau DE TUYAUTERIE

Comme recommandation pour le critère de choix des tuyaux, nous avons suivi les critères de la norme DIN 4755, qui nous indique que la vitesse du gazole dans les tuyaux d’impulsion doit être comprise entre 1 et 1.5 m/s et en aspiration entre 0.2 et 0.5 m/s

DÉTECTION SUR ESPACE INTERSTITIEL DES RÉSERVOIR PRINCIPAL

Pour retenir les fuites dans la double paroi des réservoirs principaux, nous recommandons le système de vide DDP-25 avec pompe de régénération et valve de séparation de liquides. La possibilité de régénérer le vide automatiquement évite en grande partie la possibilité de fausses alertes, et est en accord avec la norme EN 13160-1, Classe 1

Contrôle du réservoir principal

Le niveau de combustible disponible dans chaque réservoir se contrôle grâce à des indicateurs digitaux EDM-40 avec sondes analogiques. La lecture se fait en pourcentages de 1 en 1%, avec sortie de 4-20 mA pour la communication avec le contrôle centrale du bâtiment technique de l’aéroport. Les sorties de relais à 90 et 20% contrôlent les systèmes d’alarme pour éviter les sur-remplissages à la décharge du camion et offrent un signal local de réserve

Équipements de TRANSFERT FIOUL

L’alimentation se fait grâce à des groupes de pression jumeaux avec deux motopompes en alternance.
Ces groupes sont élaborés de manière à ce que, si un problème se produit dans une des motopompes, un signal d’alarme se déclenche et automatiquement on change la manœuvre à la pompe contraire, garantissant ainsi la continuité du transfert. Concrètement nous choisissons le GP-1500 GET, qui fait du 1500 l/h. Chacun d’eux dispose d’un plateau récupérateur avec un système de détection de déversements à infrarouge, qui dans le cas ou des fuites ou des gouttes se produisent, envoie un signal de blocage. La manœuvre de démarrage et d’arrêt de fait grâce au différentiel de pression réglé sur le pressostat, de sorte que pendant que le brûleur est éteint, la ligne d’impulsion est pressurisée. Lorsque l’un des brûleurs s’allume, la pression dans la ligne diminue, atteignant le point consigné comme point de démarrage. Se produit alors le transfert pour récupérer la pression d’arrêt. À chaque démarrage se produit l’alternance automatique des pompes. Le pressostat dispose d’un troisième point de réglage de la pression minimale de sécurité. En atteignant ce point, habituellement 1 bar, l’équipement se bloque et envoie un signal d’alarme de basse pression. Cela prévient des cassures ou pertes d’étanchéité dans la ligne d’aspiration et évite que la pompe ne tourne dans le vide, avec un transducteur de pression et une électrovanne N/O (normalement ouverte) dans le tuyau d’impulsion de chaque groupe de pression, lequel envoie un signal au panneau de contrôle pour que ce dernier contrôle le démarrage et l’arrêt de ces derniers. En bloquant le système en cas de chute de pression et en fermant la valve solénoïde.
Le design compact des groupes de pression, concentré sur un châssis plaqué, les autres éléments nécessaires au fonctionnement de l’équipement. Vase d’expansion, filtre avec valves de rétention et de sécurité, panneau de manœuvre avec protection thermique et vacuomètre à l’aspiration et manomètre à l’impulsion.
Pour répondre aux exigences de pression à l’entrée des brûleurs et connaître la consommation de ces derniers, nous plaçons des valves réductrices de pression réglables et compteurs avec un filtre doté de protection, le retour de combustible entre nouvellement en ligne d’impulsion avec une valve de rétention. De plus, à l’entrée de chaque brûleur, nous plaçons un pressostat inverseur réglé en dessous de la pression de fonctionnement. Si la pression descend en dessous de ce point, un signal d’arrêt est envoyé au brûleur, évitant ainsi que le tuyau d’impulsion se vide.

Contrôle DES consommations

Pour effectuer la lecture de consommation dans chaque logement, nous installons en chaque point de consommation un compteur volumétrique avec sortie d’impulsions associé à un émetteur de fréquences radio, programmé pour envoyer périodiquement un progiciel de données avec l’historique des consommations hebdomadaire. Dans l’édifice technique de l’installation, nous plaçons un concentrateur de données avec un ordinateur doté du logiciel nécessaire pour récupérer et contrôler les données de lecture des consommations individuelles sans avoir besoin d’accéder aux logements. Le système est équipé d’alarmes anti-fraude en cas d’incohérence dans les lectures

IMAGES DE PROJETS



ELEMENTOS DE LA INSTALACIÓN SUMINISTRADOS POR INPRO

SONDE EDM40

Télé indicateur du niveau de lecture continu avec une adaptation totale aux besoins de l’installation. Il montre sur son écran, le niveau de gazole, en pourcentage, en temps réel, pouvant réaliser les manœuvres nécessaires au travers des modules de relais et par la sortie analogique de communication. La fabrication sur mesure le rend idéal pour tous types de réservoir et un large éventail de liquides.

  • Température standard de fonctionnement : 40°C avec possibilité d’adaptation jusqu’à 125°C
  • Unité de contrôle en module normalisé (DIN 43700) 96 x 43 x100 encastrable
  • Sonde flexible avec tête étanche, possibilité de connecter sur des filetages de 2”, 11/2” ou 1”. Montage au moyen d’une bride en aluminium ou standard.
  • Le déclenchement de l’alarme de remplissage au moyen d’une sirène de 95dB, un bouton d’arrêt et l’enclenchement automatique avec protection IP-55. Répondant aux exigences de la norme MI-IP03 “Installations pétrolifères pour usage personnel”

DÉTECTEUR ESPACE INTERSTITIEL DDP-25

Détecteur de fuites de vide pour les caméras interstitielles dans les réservoirs à double paroi selon EN 13160-1, Classe 1.

  • Dispose d’une pompe de régénération contrôlée par un vacuostat réglable. Maintenant ainsi ne pression de -400 mbar entre la paroi intérieure et l’extérieur du réservoir à double paroi. En descendant à 380 mbar la pompe régénère le vide, au cas où il y aurait une perforation, la dépression ne se régénère pas, et une alarme se déclenche lorsque les 340 mbar sont atteints.
  • Ces équipements sont particulièrement adaptés pour les réservoirs ayant un diamètre allant jusqu’à 3 mètres.

GROUPE DE TRANSFERT GP GE

Groupe de pression de gazole pour l’alimentation à des brûleurs et le transfert à des générateurs d’urgence de forme automatisée grâce à la régulation de la pression. La réalisation des manœuvres de démarrage et arrêt par le pressostat réglé, permet de mettre en place l’installation sans câblage de contrôle.

  • Électropompes à engrenages à alimentation triphasée ou monophasée.
  • Protection du moteur IP-55
  • Système d’interrupteur anti-rodage à vide en cas de manque de combustible
  • Système de contrôle avec télécommande alternative électronique
  • Vacuomètre
  • Filtre aluminium, valves de rétention et valve de sécurité avec conduit d’échappement.
  • Possibilité de sorties tout-rien pour contrôler les incidences à partir du contrôle central avec 3, 4 ou 6 signaux. Système d’alarmes via GSM par système de messagerie SMS, ou connexion modem
  • Adaptation des Groupes pour une haute pression, conditions de fonctionnement jusqu’à 8 Kg/cm2
  • Modifications des équipements pour adaptation aux environnements tropicalisés et ATEX.
  • Montage en armoires plaquées insonorisés avec mousse poli-pyramidale UNE-25 et serrure. Fabriqués sans fond et armoires IP-55 pour installation en eau libre

BAC DE RÉTENTION AVEC DÉTECTEUR DE FUITES

Il est conseillé de placer les plateaux récupérateurs sous certains éléments de l’installation, Équipements qui par leurs caractéristiques intrinsèques ou qui à cause de leurs fonctionnements, peuvent produire de petits égouttements. Doter le plateau d’un détecteur de déversements nous permet de créer des protocoles.

  • Plateau plaqué peint au four adapté à toutes circonstances.
  • Détecteurs de déversements sur les panneaux de contrôle et sonde de détection. Sonde optique à infrarouge pour hydrocarbures et eau, sonde de conductivité par l’eau, ou les deux rassemblées en une seule sonde.
  • Sonde standard de 1,5 mts.
  • L’unité de contrôle du détecteur est montée dans une caisse avec une carcasse en plastique résistant aux impacts. L’unité de contrôle contient deux relais libres de tension, un de commutation et l’autre normalement ouvert

ÉLECTROVANNES

Ensemble d’électrovannes pour le contrôle du remplissage et la sécurité des anti-débordement par très haut niveau.

  • Filtre en “Y” en laiton chromé, avec des mailles de 0,05mm en acier inoxydable PN 16.
  • Électrovanne pour gazole N/F pour contrôler le remplissage.
  • Un détendeur (pour limiter le débit) réglé et sellé en usine au débit souhaité, composé d’une valve avec un corps en laiton chromé et de fermetures en nylon.
  • Électrovanne pour gazole N/O pour contrôler le remplissage.

VALVE RÉDUCTRICE DE PRESSION

Ajuste la pression de l’impulsion aux besoins de fonctionnement du brûleur ou à la ligne de transfert.

  • La pression à la sortie est réglable avec un manomètre ou est fixe en fonction du modèle.
  • Débit entre 20 et 3 000 litres

PRESSOSTAT

Pressostat réglable pour le démarrage des groupes de pression en fonction des réglages prédéfinis. Micro de fonctionnement et micro de sécurité indépendants.

  • Connexion au moyen d’une tige lisse de 10 mm pour raccord de compression.
  • Pression de fonctionnement réglable entre 1,5 et 6,5 bar
  • Pression de sécurité réglable entre 0,5 et 2 bar

COMPTEUR

Compteurs pour le gazole, le fuel, le kérosène, la gazoline et les lubrifiants

  • Mesure de débit pour les hydrocarbures à chaud et la cogénération dans les brûleurs, navires, véhicules et installations fixes.
  • Homologations météorologiques et calibrations disponibles en accord avec les besoins normatifs.
  • La gamme complète de modèles offre les meilleures solutions pour la mesure de la consommation de combustible.
  • Élaborations de dernière génération sur les compteurs techniques, avec sorties analogique et digitale avec des valeurs à paramétrer.
  • Montage par impulsion ou aspiration.
  • Indépendant de la viscosité et de la température.
  • Le suivi et le contrôle du système, simplifient la configuration du brûleur et l’optimisation de la consommation.
  • Sécurité maximale pour la construction navale et l’industrie automobile.3

Otros proyectos